Arc de Germanicus

Arc de Germanicus

Place Bassompierre

17100 Saintes

L’arc de Germanicus marquait l’entrée principale de la ville romaine en avant du pont qui traversait la Charente. Ses deux arches correspondaient aux deux sens de circulation de l’époque. Dédié à l’empereur Tibère à Drusus et à Germanicus, il a été construit par un noble santon du nom de Caius Julius Rufus vers 18-19 ap. J.-C.

C’est un monument sobre décoré de pilastres cannelés et de chapiteaux composites avec un entablement portant des inscriptions. Il a subi quelques transformations à l’époque médiévale et était promis à la démolition en 1843, en même temps que l’ancien pont. Il a été sauvé par l’intervention de Prosper Mérimée grâce auquel l’arc a été démonté puis remonté sur la place Bassompierre. Long de 15,9m et haut de 15m, c’est un des vestiges romains les mieux conservés de la ville de Saintes.