Réduire la taille du texte du contenu Aggrandir la taille du texte du contenu

Flûte traversière

 

 

Flûte traversière

 

Il existe toutes sortes de flûtes. Certaines se jouent même en soufflant l'air par le nez, comme en Polynésie. Elles peuvent se tenir verticalement, comme la flûte de pan ou la flûte à bec, ou horizontalement et de travers, telle la flûte traversière.

 

 

 

 

D'origine orientale, elle arrive en Europe par Byzance au Moyen Age. C'est un simple tube cylindrique en bois, percé de six trous. Elle s'impose d'abord en Allemagne, alors qu'en France c'est sa sœur la flûte droite, "à bec", qui lui est préférée. Au XVIIIe siècle, la flûte traversière connaît une très grande vogue et les princes ne dédaignent pas d'en jouer. C'est alors qu'elle supplante définitivement la flûte à bec. Les facteurs d'instruments l'améliorent et à la fin du siècle elle possède quatre clés.

 

Au XIXe siècle, le métal remplace le bois, rendant le son plus puissant.

 
Retour en haut

Rechercher

Mes démarches en ligne

Je participe à la vie de ma cité

Je découvre Saintes

Ici ca bouge

Agenda