Projet "Belle vie d'air" Saint‑Louis

Le projet « Belle vie d’air » se concrétise…

Contexte général

Occupant le cœur de la Saintonge, la Ville de Saintes, bénéficie d’une situation privilégiée. Au fil des siècles, cette position l’a placée au cœur des échanges et exposée à des influences artistiques lui offrant aussi l’opportunité de rayonner sur un large territoire et de contribuer à son épanouissement. Située en Nouvelle-Aquitaine au cœur de l’Arc Atlantic, la ville de Saintes se situe dans le département de Charente-Maritime. Sous-préfecture de 26 000 habitants, elle est ainsi au centre d’un agglomération de 60 000 habitants. Aujourd’hui, elle s’affirme telle :

  • Une ancienne cité antique riche d’un patrimoine remarquable en témoignant,
  • Une cité de 2000 ans d’histoire ayant légué un patrimoine important,
  • Un important carrefour de communication routières et ferroviaires avec des perspectives de développement, ainsi qu’une halte fluviale

Saintes est située sur les chemins historiques de Saint-Jacques de Compostelle inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

C’est ce rôle que le programme Action Cœur de Ville, engageant le Gouvernement sur la durée de la mandature et des partenaires publics et privés, vise à conforter.

La commune de Saintes a été sélectionnée par l’État pour être intégrée au programme Action Cœur de Ville. Ce projet vise à redynamiser le centre-ville à travers un plan d’action impliquant l’État, accompagné de partenaires tels que l’Agence Nationale de l’Habitat, la Banque des Territoires, le Groupe Action Logement et l’Établissement Public Foncier, aux côtés de la Commune. Pour mette en œuvre cette intention, il est donné cinq axes de travail :

  • L’habitat en centre-ville,
  • Le développement économique et commercial,
  • L’accessibilité, la mobilité et les connexions,
  • L’aménagement urbain,
  • Les équipements et services publics.

Le plan d’Action Cœur de Ville vient prolonger et amplifier cette démarche globale de valorisation patrimoniale enclenchée depuis des décennies. Au travers de cela, la Ville de Saintes souhaite aujourd’hui tourner cet héritage vers l’avenir et engager un projet structurant faisant du patrimoine un facteur d’attractivité et de dynamisme puissant, replaçant la cité comme pôle touristique majeur de la région.

 

La friche hospitalière Saint-Louis à l’abandon depuis 2007 fait partie intégrante du périmètre d’action du programme « Action Coeur de Ville », ainsi que le site Saint-Eutrope autour de la basilique du même nom, et le Vallon des Arènes et son amphithéâtre.

Le périmètre de réflexion couvre une vaste aire urbaine autours des trois sites clef : cette aire est figurée en colorisée sur les schémas. Cette emprise se situe dans le site patrimonial remarquable de Saintes (anciennement secteur sauvegardé et ZPPAUP). Toutes les interventions seront réalisées en considération de cette particularité et des intentions, de la commune et des services de l’État, qui ont conduit à la mise en place de ce périmètre : la valorisation et la protection du patrimoine ainsi que la qualité architecturale.

Le projet Saint-Louis

Situé sur un éperon rocheux urbanisé depuis l’époque romaine, le site Saint-Louis est au centre de la cité saintaise et de son développement depuis plus de vingt siècles. Bien que positionné de façon centrale, le site a été occupé par un important hôpital aujourd’hui réinstallé en périphérie de la ville. Le lieu est désormais disponible pour la reconquête urbaine.

Le projet repose sur une approche d’ensemble sur un espace qui va bien au-delà du seul ancien hôpital. La commune travaille donc sur 9 sous-projets impliquant d’être appréhendés en globalité à long terme, ainsi qu’au regard du grand paysage saintais. (Ces projets sont localisés en plan de synthèse à la page suivante)

  • 1 : Sécurisation des falaises
  • 2 : Appel à projets pour la reconvention de la friche hospitalière
  • 3 : Création de logements sociaux
  • 4 : Aménagement parcours paysager (en belvédère et corniche)
  • 5 : Ascenseur urbain
  • 6 : Réaménagement de la place du 11 Novembre et de la rue Bernard
  • 7 : Requalification de la gare routière
  • 8 : Réaménagement du Cours Reverseaux
  • 9 : Réaménagement de la rue Charles Dangibeaud

Le site Saint-Louis est construit sur l’emplacement de l’ancienne ville haute antique, devenu un ensemble castral au Moyen-Âge, puis une citadelle défensive au XVIIème siècle, avant d’accueillir l’hôpital général de Saintes. Le site est dans le périmètre du Secteur Patrimonial Remarquable (ancien secteur sauvegardé et ancienne ZPPAUP) ; il est couvert par le Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur de la commune. A ce titre, toute intervention est soumise aux avis des services de l’État (DRAC, UDAP, SRA et DREAL notamment), ainsi que de leur consultation préalable.

Les différents sous-projets

Appel à projet, friche Saint-Louis

L’objet de ce sous-projet est le réaménagement de la friche hospitalière. L’appel à projet permettra de retenir une proposition d’aménagement comportant : un hôtel haut de gamme de 70 chambres, une résidence séniors de 90 places, un ensemble de 58 logements et des services (dont une maison de services médicaux de proximité, un restaurant, des commerces, ainsi qu’un espace culturel).

Au travers de cet aménagement la commune souhaite renouveler l’image de la ville ainsi que renforcer son attractivité et son rayonnement. Le souhait est également d’amener une nouvelle population en cœur de ville. La procédure de mise en concurrence s’est clos en Novembre avec le choix du projet « Belle vie d’air » proposé par Linkcity, ainsi que la ratification du projet de compromis de vente du site.

Aménagement d’un parcours paysager

Le souhait est ici de mettre en valeur et d’aménager le parcours touristique en belvédère, au droit des falaises du site Saint-Louis.

Ce parcours offre des vues remarquables sur le quartier Saint-Pierre, vers Saint-Eutrope, ainsi que vers les prairies et le val de Charente. Il est également un lien entre la place du 11 Novembre et la ville basse (quartier Saint-Pierre). C’est un élément important du grand parcours touristique de la cité. Il s’agit ici de tirer parti du potentiel paysager et touristique du belvédère en développant de nouveaux usages tels qu’un esprit parc, promenades, site de découverte de la ville, etc… Il est également envisagé la mise en place d’un outil 3D d’immersion du public dans la ville antique.

Les travaux pour ce projet de parcours ne sont pas démarrés. Objectif de réalisation en 2020.

Réaménagement du cours Reverseaux

L’intention de ce sous-projet est de prolonger le travail sur la continuité du parcours touristique : sera ainsi développé le lien entre l’îlot Saint-Louis, le cours National, la rue Saint-Eutrope et le Vallon des Arènes. La ville de Saintes souhaite réaffirmer la continuité du grand parcours touristique Est-Ouest, par le réaménagement d’un axe majeur de la ville.

Le cours Reverseaux est également un axe qui mène directement à la rue Saint-Eutrope ainsi qu’au Vallon des Arènes. Lien entre ces deux espaces et la place du 11 Novembre, ce cours prendra une place importante dans le travail de connexion et de continuité à réaliser dans le cadre du grand parcours touristique.

Création de logements sociaux

Ce projet vise à la création d’un ensemble de 20 à 30 logements sociaux sur le site Saint-Louis. Au travers de ce projet, la collectivité souhaite maintenir une certaine diversité sociale en centre-ville.

Ascenseur urbain

L’objet de ce sous-projet est de créer d’une part un désenclavement du site Saint-Louis en ouvrant un accès Sud-Est, mais également de favoriser l’accessibilité par un moyen de montée mécanisée. Ce projet est également un maillon important du parcours touristique Est-Ouest de la ville, qui sera créé. Grâce à cet ascenseur, la collectivité entend ouvrir d’avantage l’accessibilité du site Saint-Louis et enrichir l’expérience de découverte du panorama sur la cité.

Objectif de réalisation en 2020.

Sécurisation des falaises

L’objet de ce sous-projet est la sécurisation des falaises qui bordent le site Saint-Louis sur ses flancs Est et Sud. En effet le rocher calcaire est plutôt friable, il nécessite donc un diagnostic ainsi que des travaux adaptés de sécurisation.

Travaux à partir de Février 2019

Réaménagement de la place du 11 Novembre et de la rue Bernard

L’intention de ce sous-projet est de prolonger le travail sur la reconversion de la friche Saint-Louis. Au travers de ce projet, la collectivité entend renouveler l’image de cet espace, faciliter et moderniser ses usages, ainsi qu’y améliorer la qualité de vie. Par ailleurs, dans le cadre du grand parcours touristique, cette place jouera un rôle important de lien entre l’îlot Saint-Louis et le Vallon des Arènes.

Requalification de la gare routière

Le départ de la gare routière (situé en prolongement de la place du 11 Novembre) crée une opportunité de reconquête urbaine. L’intention est d’y installer un îlot d’habitations, intégrant des logements sociaux ainsi qu’un parc de stationnement afin de densifier l’offre.

Au travers de ce projet, la collectivité souhaite renforcer l’offre de logements sociaux et de stationnements en cœur de ville.

Réaménagement de la rue Charles Dangibeaud

L’objet de ce sous-projet est la réfection de la rue Charles Dangibeaud ainsi que la ruelle de l’Hospice afin d’assurer la continuité du parcours touristique entre le quartier Saint-Pierre et l’ascenseur urbain à créer. Ce projet est également une opportunité de valorisation d’une rue pittoresque composée d’immeubles anciens représentatif d’un patrimoine du centre-ville allant du 18eme siècle à aujourd’hui.