Expression du Maire

Les mots du Maire, Jean-Philippe MACHON…

Le Maire vous en parle...

Amphithéâtre

gallo-romain 

La ville de Saintes est fière de voir ses arènes figurer sur la liste des 18 sites emblématiques pour la 2ème édition du loto du patrimoine, parrainé par Stéphane BERN.

Jean-Philippe MACHON, Maire de Saintes se réjouit que le projet de restauration de l’amphithéâtre se concrétise.

Saint-Louis

 

Depuis 5 ans, l’équipe municipale s’attelle à la mise en œuvre de projets structurants pour notre territoire.

Jean-Philippe MACHON, Maire de Saintes, aborde le projet phare pour l’avenir de Saintes : le site SAINT-LOUIS.

Février 2019

Défense de l'emploi : une priorité absolue

Afin de protéger les emplois existants et en créer de nouveaux, les élus de la majorité et les équipes municipales s’investissent dans un combat de tous les instants. Depuis que vous m’avez élu maire, nous n’avons de cesse de développer un véritable réseau d’échanges avec les acteurs économiques locaux et de dialoguer directement avec les employeurs privés et publics de notre ville.

Ce travail en faveur de l’économie saintaise produit des résultats réconfortants, à l’instar des 228 emplois liés au rebond d’activité du Technicentre SNCF.

Oui, il y a eu des coups durs : le départ du siège régional du Crédit Agricole, la liquidation judiciaire de Saintronic, la restructuration du Technicentre SNCF… mais le nombre d’entreprises ayant recruté est en augmentation constante depuis 2017. Entre mars 2017 et mars 2018, notre bassin d’emploi a même enregistré une hausse des recrutements de près de 16% !

Notre ville bouge. Depuis 5 ans, de nombreux projets économiques et commerciaux ont été menés à bien. Notre méthode est simple et pragmatique : nous sommes ouverts à tous ceux qui ont des idées, prennent des initiatives et n’ont pas peur du changement. Il faut croire fermement que toute situation peut se transformer en opportunité. Et pour que celle-ci se réalise, il faut de l’écoute, de l’analyse et beaucoup de réactivité pour agir. C’est grâce à cette approche que nous avons pu relocaliser Amarine Couture et sauver 50 emplois, trouver un emplacement pour Volkswagen et préserver 40 emplois, ou encore favoriser la reconversion du Technicentre dans de nouvelles activités porteuses aujourd’hui de 228 emplois.

Écoute et réactivité : dès l’annonce en 2016 par la SNCF de la suppression d’emplois sur le site de Saintes, j’avais apporté tout mon soutien aux cheminots. Aux mots ont tout de suite succédé des actes : je me suis mobilisé avec la Sous-préfecture et la Région pour créer un comité de suivi afin d’infléchir un dénouement qui semblait inéluctable. Grâce au dialogue constructif que nous avons animé pendant deux ans entre les différents partenaires, plus de 200 cheminots sont employés en 2019 à Saintes et 100 CDI sont attendus grâce à SNCF Développement et son École des Nouvelles Compétences, qui vient de voir le jour au sein de la Cité Entrepreneuriale. À cela s’ajoute un projet qui nous est cher, porté par Jacky Émon, celui d’un « Ferrocampus », site de formation en technologie ferroviaire.

Au total, depuis le début de notre mandat, c’est 550 emplois que nous avons activement préservés ou créés, auxquels auraient dû s’ajouter 70 emplois créés sur le site de Saintronic… si la CdA n’avait pas choisi d’en faire une friche plutôt que de soutenir un beau projet commercial qui ne pénalisait pas les commerces du centre-ville !

Nous avons la chance à Saintes d’avoir des associations de commerçants et des clubs d’entreprises particulièrement dynamiques. Nos PME performantes et discrètes sont l’espoir et la fierté de notre ville. Nous continuerons à les soutenir !

Chaque jour, pour vous, pour Saintes.

Jean-Philippe Machon
Maire de Saintes