Un mois pour découvrir Saintes, au fil du fleuve & du cognac

Du 1er au 29 septembre 2022
Fleuve charente saintes

Il était une fois le cognac à Saintes…

Facilement navigable, la Charente a été utilisée très tôt comme voie d’échanges et de communications. Elle a donné naissance à plusieurs villes au creux de sa vallée : Saintes est ainsi née sur la rive gauche du fleuve.

Sel, pierre, bois, grains, draps, cuirs sont échangés dès l’Antiquité. Céramiques et vins de Saintonge s’ajoutent au Moyen-Âge. Le vin de notre région est très apprécié, bien au-delà de son territoire, jusqu’en Europe du Nord. Mais, peu alcoolisé, il voyage mal et arrive souvent « piqué ». Les Néerlandais décident alors de distiller ce vin pour concentrer sa teneur en alcool et améliorer sa conservation. Ainsi naît le cognac, qui a bouleversé l’histoire de Saintes et les échanges sur la Charente !

Saintes a été un centre de négoce de cognac et d’eaux-de-vie, dont le quartier de Port La Rousselle, en bordure du fleuve, était le coeur ; cette activité irradiait économiquement le territoire. Des familles de négociants se sont illustrées à la fois par l’attractivité de leur entreprise mais également par leur implication dans la vie et l’architecture saintaises. Après une chute du négoce saintais à la fin du XXe siècle, l’activité renaît de ses cendres, autour des Maisons Grosperrin et Vallein-Tercinier, ainsi que de savoir-faire de grande qualité sur tous les métiers, portés par la Tonnellerie Baron ou le groupe Chalvignac.

Programme

INFOS PRATIQUES :

Direction des Affaires Culturelles et du Patrimoine de Saintes 

  • Septembre 2022

Renseignements au 05 46 92 34 26