1 jour, 1 oeuvre à Saintes

Le service Culture de la Ville de Saintes vous fait partager sa passion et découvrir une œuvre différente chaque jour sur Facebook

1 jour, 1 livre pour enfant

L’École des loisirs…

Vous connaissez ?

Ecole Des Loisirs A La MaisonDepuis des années, elle accompagne les lectures des enfants, des tout-petits jusqu’aux ados. Leurs auteurs sont donc bien placés pour vous accompagner pendant le confinement ! Chaque matin à 9h, l’Ecole des loisirs à la maison propose jeux, activités et albums filmés pour occuper vos enfants.

Partez à la découverte de l’univers d’Alan Mets, de Grégoire Solotareff ou Claude Ponti et de leurs inoubliables héros…

Pour en savoir plus : https://www.ecoledesloisirs.fr

Kilitoo

KilitooDes auteurs et illustrateurs ont créé bénévolement un site de lecture gratuit pour les enfants. Pour les enfants de 2 à 15 ans, des petites histoires courtes, des albums, des romans, des ateliers créatifs d’écriture sont disponibles.

Venez découvrir ce site plein de richesses : https://www.kilitoo.fr/

Les contes finements,

par la Compagnie Coyote Minute

Contes FinementPendant le confinement, la Compagnie saintaise Coyote Minute nous propose régulièrement sur son blog ou sa page Facebook des contes en vidéo. Des contes de pirates, de sorciers, de marins, des contes bretons… Une vraie opportunité de s’évader et de rêver un peu, surtout pour les personnes frustrées d’avoir vu s’annuler les spectacles auxquels ils avaient prévu d’assister. Et une superbe alternative pour éviter de relire la même histoire à son enfant pour la 142ème fois. À savourer en famille ou seul…

Pour découvrir les contes : www.facebook.com/CoyoteMinute/ et la compagnie : coyoteminute.over-blog.com

Harry Potter

HarrypotterSi vos enfants aiment la magie, et surtout un jeune sorcier aux lunettes rondes… Charme de mémoire, parchemin enchanté, ballon ensorcelé, chasse aux ingrédients ou marathon des sorts, Gallimard nous a préparé de quoi mettre un peu de magie dans notre vie !

Rendez-vous sur le site Gallimard Jeunesse pour télécharger le kit d’activités Harry Potter !

Et sur Harry Potter at home, J. K. Rowling lance une plateforme inspirée de l’univers du héros pour occuper les enfants à la maison. Des vidéos de bricolage magique, des articles ludiques, des quiz, des puzzles et bien d’autres activités destinées aux nouveaux lecteurs et à ceux qui connaissent déjà le monde des sorciers. Le site est initialement en anglais mais Google propose la traduction automatique. Avis aux amateurs de chocogrenouilles !

Loup : l’intégrale des histoires en écoute gratuite !

LoupL’intégralité des albums de Loup, célèbre personnage crée par Oriane Lallemand et Eléonore Thullier est en écoute gratuite sur Deezer !

Pour écouter les histoires de Loup : https://www.deezer.com/fr/album/80412542

Souffleur de Rêves

SouffleurderevesOn vous conseille les 560 contes audio de Souffleur de Rêves :  des histoires aux messages éducatifs dans l’air du temps, qui apportent à votre enfant à partir de 3 ans, des clés pour bien grandir et s’épanouir, tout en l’aidant à s’endormir. Et en ce moment, avec le conte audio Vidoc, les enfants peuvent apprendre à faire les bons gestes et se rassurer sur l’épidémie de Covid-19.

>> Découvrir les contes : https://souffleurdereves.com/

1 jour, 1 œuvre littéraire

Les ressources E-Dantès

Avides de lectures ? Pas facile de trouver de nouveaux livres en ce moment : les librairies sont fermées et les éditeurs décalent les sorties de nombreux ouvrages… heureusement, il y a des solutions ! Depuis quelques semaines, un collectif d’ éditeurs à l’initiative d’ E-Dantès s’est constitué pour vous faire découvrir gratuitement une de leurs publications, de quoi dénicher une pépite littéraire dans différents genres ! Entrez votre mail, validez et vous recevrez gratuitement un livre numérique toutes les 24h.​

Pour découvrir leurs propositions : https://covid19.confinementlecture.com/

Ebooks libres et gratuits

EbooksSi vous avez envie de relire des classiques ou de découvrir de jeunes auteurs ou indépendants, c’est le moment de découvrir les livres numériques ! Téléchargeables gratuitement, ils peuvent se lire au format pdf sur tous vos supports (ordinateurs, tablettes, smartphones). Si vous avez une liseuse, privilégiez le format epub, qui s’adaptera à votre liseuse et vous permettra une lecture plus agréable.

>> Pour découvrir le site : https://www.ebooksgratuits.com/

Retronews

Et comme l’actualité d’aujourd’hui fait l’histoire de demain… C’est l’occasion de découvrir Retronews !

RetronewsRetroNews est un site proposé par la Bibliothèque nationale de France qui offre une plongée dans l’histoire à travers les archives numérisées de plus de 400 titres de presse publiés de 1631 à 1950. Presse régionale, presse politique, presse de loisirs, cette offre éditoriale d’une incroyable richesse se veut à la fois un espace de consultation, un outil de recherche et un média pour tout savoir sur les personnages, les événements, les mouvements artistiques.

>> Pour découvrir le site : https://www.retronews.fr/​

Izneo,

plateforme incontournable pour toute la bd numérique en France

IzneoPendant le confinement, Izneo et tous les éditeurs de BD partenaires ont mis à disposition 6 000 albums issus de trente maisons d’édition, à lire pendant un mois gratuitement sur le site izneo.com ou les applications izneo pour iOS, Android ou Nintendo Switch et Android TV. Pour orienter les internautes dans leur choix, les super-lecteurs d’Izneo et les journalistes du site 9eart vont proposer régulièrement des conseils de lecture BD, Manga, Comics et Webtoon sur le site.

>> Pour découvrir le site : https://www.izneo.com/fr/

Le catalogue de l’abonnement Izneo propose aux lecteurs de tous âges, de redécouvrir des séries mythiques, telles que Largo WinchBlake et MortimerThorgalLucky Luke ou Tamara ou les succès plus récents comme Deadly ClassRadiantCarthagoBatman, sans oublier Les NombrilsLes LégendairesPico Bogue ou Les Sisters.

Et si vous preniez le temps de philosopher un petit peu ?

PhilosophieLa petite chronique de philosophie, pensée et produite par Laure Adler est un véritable permis de penser en ces temps tourmentés.

Le concept ? Une « modeste tentative d’alimenter notre imaginaire et nos pistes de réflexions grâce à des livres qui réenchantent notre rapport au monde aujourd’hui bien cabossé ! »

C’est le moment où jamais de philosopher, non ?

> Découvrez ici la chronique

Librairie Saphira

Librairie SaphiraLa librairie Saphira, spécialisée en sociologie, histoire, spiritualité, histoire et science vous offre en libre téléchargement des dizaines de livres (ebooks, pdf). Quitte à avoir du temps, autant en profiter pour se plonger dans l’histoire de l’Antiquité.

Pour découvrir la librairie en ligne: https://www.editions-saphira.com/categorie-produit/ebooks-gratuits/

Henri, la plateforme VOD de la cinémathèque française

CinemathequeEn cette période de confinement, la Cinémathèque française a mis en ligne sa plateforme de VOD intitulée Henri (pour Henri Langlois, son père fondateur) : chaque jour, un nouveau film est mis à disposition gratuitement. La Cinémathèque vous propose également de revoir quelques 800 vidéos (leçons de cinéma avec les plus grands cinéastes, acteurs, actrices et technicien(nes) au monde ; essais ; conférences…) et de relire plus de 500 articles, découvrir les merveilles de ses collections ou encore visiter une cinquantaine de sites web développés par ses équipes.

Accéder ici aux ressources de la cinémathèque

Quais du polar

QuaisdupolarLe site propose de retrouver une sélection de polars très bien choisis, c’est par ici ! Et de revoir des conférences et des rencontres avec Michel Bussi, Elizabeth George ou encore Michael Connelly, faites un tour par là.

>> Découvrir les Quais du polar : https://www.quaisdupolar.com/

1 jour, 1 patrimoine

D’où vient le nom de la Charente ?

Pour certains historiens, le nom grec Kanentelos, mentionné pour la première fois par le célèbre géographe Claude Ptolémée en 140 après-Jésus Christ, désignerait le fleuve qui coule sur notre territoire. D’autres attribuent au nom « Charente » une origine non pas grecque mais gauloise, à partir du mot Carantonno, littéralement « le fleuve ami » ou « le fleuve des eaux tranquilles ».

A l’époque gallo-romaine, ce premier nom devient Carantonus ou Carentonus en latin. La plus ancienne mention de Carentonus en langue latine de la Charente se trouve dans un texte d’Ausone, poète gallo-romain du IVe siècle. Au début du Moyen-Age, le nom est transformé plusieurs fois : Karente en 799, Karantona en 874, Carentum en 891. Au cours de notre millénaire, il prend sa forme actuelle : le fleuve Charente.Plan Braun

Illustration : plan de Braun, 1560, représentant la ville de Saintes et le fleuve Charente, Conservation des musées de Saintes

La Villa Musso,

un des plus beaux exemples de maison bourgeoise du XIXe siècle restaurée cette année !

En 1853  M. Mallet, négociant, fait bâtir un corps de bâtiment carré, flanqué de chaque côté de deux ailes rectangulaires en retrait. Un escalier de belle facture dessert les trois niveaux de vie : sous-sol, rez-de-chaussée  surélevé, premier étage. Le dernier étage, réservé aux chambres du personnel, est desservi par un escalier particulier.

En 1875, le nouveau propriétaire, M. Huvet, négociant en cognac, agrandit le logis d’une aile à l’ouest dédiée aux fonctions de réceptions puis agrémente le jardin d’une pergola et d’une orangerie.

La demeure a gardé le nom de son dernier propriétaire, M. Musso, médecin biologiste, grand amateur d’art et de musique.

Arrierevillamusso Bombardement1944(coll Médiathèque Saintes) Villamusso2020Detailplafondacaisson Xixesiecle Villa Musso

Un arbre remarquable saintais,

le chêne de la paix et de la liberté de la place du Capitole

Symboles de l’élan révolutionnaire, 3 arbres de la Liberté sont plantés à Saintes en 1792: un dans le faubourg St-Eutrope, un dans le quartier Saint-Pierre et le dernier dans le faubourg St-Pallais. Après les soulèvements de février 1848, Saintes fête la nouvelle révolution en plantant 3 nouveaux arbres commémoratifs : un peuplier place de la République (actuelle place Bassompierre) un chêne place de la Liberté (actuel square Foch) et un peuplier place de la Fraternité (longtemps dénommée place des Monards, détruite en 1969 pour aménager l’avenue de Saintonge).

Place Du Capitole Chêne PédonculéEn 1935, une tempête abat le dernier survivant, remplacé la même année par un chêne pédonculé « arbre de la Liberté et de la Paix », place du Capitole. Devenu, au XIXe siècle, un des symboles de la République française avec la Marianne ou la semeuse, l’arbre de la Liberté figure depuis 2002 sur les pièces françaises d’un euro et de deux euros.

En 1989, six nouveaux arbres ont été plantés dans les quartiers de  Bellevue, Boiffiers, la Berlingue, la Fenêtre et Saint-Sorlin.

Saintes vers 1690,

une aquarelle de Jean-Claude Golvin

Aquarellemediolanumvers100

Aquarellesaintesviesiecle

Jean-Claude Golvin, architecte et archéologue, restitue de grands sites à travers l’histoire par l’image. Il est l’auteur de deux aquarelles de Saintes, l’une à son apogée antique vers 100 (réalisée en 2013), l’autre protégée dans ses remparts au VIe siècle (réalisée en 2016). En 2019, la Ville lui a confié une nouvelle oeuvre : Saintes vers 1690.

Jean-Claude Golvin a repris la même perspective cavalière (sud-est/nord-ouest) de la cité. Il s’est servi de plans dessinés de 1690 à 1716 par l’ingénieur-géographe Claude Masse, du plan cadastral napoléonien de 1809 et a fait appel aux archéologues et historiens pour représenter les façades d’édifices disparus. Saintes vers 1690 sera dévoilée au public lors des prochaines Journées européennes du patrimoine.

Les Castors saintais “Tous pour un, un pour tous”

Les Quartiers Sud Fin Des Années 1950

Castors En Construction (coll Mediatheque Saintes)

A l’âge de 96 ans, vient de disparaître Roger Fontan, dernier homme à avoir participé à l’aventure des Castors saintais. En 1950, face à la pénurie de logements, naît en France et à Saintes ce mouvement coopératif. Selon le principe d’autoconstruction, chacun participe à l’édification de sa maison, mais doit aussi travailler à celles des autres Castors. Ainsi s’élève entre 1950 et 1956, sur le plateau de Bellevue, “La Cité Fleurie”, 58 pavillons F4 sans étage avec garage, attribués par tirage au sort selon l’avancement du chantier et qui disposent de tout le confort (salle de bains, WC…).

Pour en savoir plus: Callais (Chantal), Jeanmonod (Thierry), Une maison pour chacun une ville pour tous, Histoire des groupements de maisons individuelles en Nouvelle-Aquitaine 1945-2015, La Geste, 2017.

Quand les restaurants réouvrent ! Petite histoire du restaurant à la française

La mode des « restaurants » naît à Paris en 1765 avec l’ouverture du « Champ d’Oiseaux » par le cafetier Boulanger, sorte de petit cabaret où il sert notamment, sur table individuelle, à toute heure du jour, des « restaurants » (À l’origine, c’est un terme médical désignant « un bouillon revigorant »). Jusque-là, auberges et tavernes proposaient plutôt un plat sur table d’hôte, à heures fixes. La Révolution française et l’abolition des privilèges ont une grande influence sur la gastronomie : les grands cuisiniers, jadis au service de la noblesse, doivent s’exiler avec leurs maîtres ou imaginer une reconversion en France : louer leurs services dans les « nouvelles » maisons bourgeoises ou ouvrir leur propre restaurant, mode qui gagne les villes de province, comme Saintes.

Le Restaurant Joisson Cours Reverseaux Au Début Du Xxe SiècleLe Restaurant Chiché Rue De La Boule Au Début Du Xxe Siècle

Le Réputé Restaurant De L'hôtel De La Couronne Au Début Du Xxe Siècle, Quai De La République

Le Café Restaurant Place Saint Pallais Au Début Du Xxe Siècle

1 jour, 1 œuvre aux musées

La cascade de TivoliTableau Cascade De Tivoli

« Cascade de Tivoli » par Dughet Gaspard

Le site italien de Tivoli fréquenté par les pensionnaires de l’Académie à Rome, est le leit-motiv de la peinture de paysage animé par des ruines et des personnages. La cascade occupe un tiers de la toile éclairée par un ciel rosé, tandis que les ruines antiques adossées à la montagne surplombent le tout. Une récente restauration a permis de dévoiler un branchage revenant sur l’angle supérieur gauche de la toile comme tout premier plan.

Collections musée de l’Échevinage – numéro d’inventaire : 1864.1.25B

Pour en savoir plus : http://www.alienor.org/collections-des-musees/fiche-objet-33477-tableau-cascade-de-tivoli

La paix d’Amiens

La Paix D'amiens

« La paix d’Amiens » par Pierre Lacour

Ce tableau fait allusion au traité d’Amiens signé avec les anglais pour instaurer la paix (1802). Sur son char, Mars personnalisant la France retient la Paix ailée, brandissant un caducée, et donne une couronne de lauriers à Minerve qui symbolise l’Angleterre. A gauche, Mercure Dieu de la guerre se tient à l’écart, près des trois grâces portant les attributs des Arts. A droite, une jeune femme commence la rédaction du traité d’Amiens. En arrière plan, l’armée se retire sur fond de scènes de pillage.

Collections musée de l’Échevinage – numéro d’inventaire :D.2009.1.1

Pour en savoir plus : https://www.alienor.org/collections-des-musees/fiche-objet-83328-tableau-la-paix-d-amiens

Jatte représentant l’arbre d’amour

« En cette période de confinement, Messieurs, n’oubliez pas cette vérité. Votre femme a toujours raison ! »

Plat D'amourDans cette jatte fabriquée à Saintes en 1772, six femmes essayent par différents moyens de faire redescendre six hommes perchés. Cupidon se tient en haut de l’arbre. Les inscriptions nous indiquent les dialogues en vieux français « mes dames nous alons tous descendre apaises votre fureur nous vous alons donner nos coeurs que voules vous donc entreprendre allons. descendez chere àmans et ne soÿez plus rebelles vous cerez chéris tendrement de vos maitresse fidelle. »

Collections musée Dupuy-Mestreau – numéro d’inventaire : 1994.1.373M

Pour en savoir plus : https://www.alienor.org/collections-des-musees/fiche-objet-118648-jatte

Saint-Christophe portant l’enfant Jésus

St Christophe Portant L'enfant Jesus

par Paggi Giovanni Battista

Fin XVIe-début XVIIe siècles, Musée de l’Echevinage de Saintes

Le Saint est représenté sous les traits d’un géant se pliant volontiers aux jeux et facéties des anges. Entièrement courbé, une main sur le sol, l’autre s’aidant de son bâton, il laisse descendre l’enfant aidé par 2 anges. La scène occupe l’ensemble de cette toile de grande dimension, sans laisser apparaître de décor ou de paysage.

Pour en savoir plus : https://www.alienor.org/collections-des-musees/fiche-objet-33633-tableau-saint-christophe-portant-l-enfant-jesus

« Voyage au cœur du bleu égyptien »

Considéré comme le premier pigment synthétique, il est utilisé dès la IVe dynastie de l’Egypte ancienne (2600-2400 avant J.-C.). Il se présente sous forme d’une poudre de verre bleu compressée pour former des boulettes. Emietté et dissous dans un liant, il sert à la peinture (murale, sarcophages, papyrus, etc…). Les artisans du monde romain en font usage, notamment dans la peinture murale, par exemple pour réaliser les ciels ou rehausser les contours. Vitruve en parle dans son traité d’architecture :

« La fabrication du bleu céruléen a été mise au point à Alexandrie, et plus tard Vestorius en a fondé une fabrique à Pouzzoles. C’est un produit tout à fait étonnant par les ingrédients à partir desquels il a été mis au point. On broie en effet du sable avec de la fleur de nitre, assez finement pour obtenir une sorte de farine ; et, lorsqu’on y a mélangé du cuivre réduit à l’état de limaille à l’aide de grosses limes, on arrose le tout, pour qu’il s’agglomère ; puis en le roulant dans ses mains on en fait des boulettes que l’on rassemble pour les faire sécher ; une fois sèches, on les met dans un pot de terre cuite, et les pots sont portés dans des fours : ainsi, quand le cuivre et le sable entrant en effervescence sous la violence du feu se sont fondu ensemble, en se donnant l’un à l’autre et en recevant l’un de l’autre leurs sueurs ils abandonnent leurs caractères individuels, et, leur être propre anéanti par la violence du feu, ils sont réduits à l’état de couleur bleue. »

Vitruve, De Architectura, VII, 11 (trad. B. Liou et M. Zuinghedau, Les Belles Lettres, Paris, 1995)

Sa fabrication cesse au IVe siècle.

Le musée archéologique de Saintes conserve plusieurs exemplaires de bleu égyptien dont les plus emblématiques appartiennent à un décor de plafond en opus musivum

Le plafond de Saintes (Inv. 1949.2175A) est composé de pierre blanche, de tesselles en verre bleu, de rocaille ocre-jaune, de coquillages (cardium, littorina, tritons, nasses) et de boules de bleu égyptien, liés dans un mortier de chaux. Découvert au XIXe siècle sur le coteau des Sables, il s’inscrit stylistiquement dans le système décoratif III, daté du second quart du Ier siècle, sous le règne de Domitien.

Ce type de décor est bien connu en Italie. Il en existe quelques exemples en Gaule. Celui de la fontaine d’Asquins-sous-Vézelay (Yonne) est si proche du plafond de Saintes, que Louis Maurin propose de reconnaître, dans les deux cas, l’œuvre d’un même atelier d’artisans italiens.

Mis à part le plafond des sables, une quinzaine d’exemplaires de bleu égyptien se trouvent dans la collection, sous forme de matière première : des boulettes bleues de quelques centimètres de diamètre, granuleuses et irrégulières.

Elles ont toutes été découvertes dans les fouilles archéologiques de la deuxième moitié du XXe s. et proviennent de plusieurs sites distincts, situés pour la plupart dans la partie nord de la ville (Les Ateliers municipaux, Ecole Emile-Combes, Petites Sœurs des Pauvres, « Ma Maison », rue Daniel-Massiou, Clinique Richelieu, rue Ambroise-Daubonneau, rue du Bois-d’Amour), des quartiers où l’activité artisanale est attestée.

Musée Bleu Egyptien 3

Musée Bleu Egyptien 4Musée Bleu Egyptien 1 Musée Bleu Egyptien 2

A quoi servait cet objet ?

Musees Objet N°1 Objet 1 : Nécessaire de toilette

Cet objet en alliage cuivreux, long de 35 mm, est un nécessaire de toilette de poche composé d’une pincette à épiler, d’un cure-oreille et d’une curette reliés par un anneau. Il a été trouvé sur le site des Petites Sœurs des Pauvres « Ma Maison », en 1978, dans le cadre de fouilles de sauvetage. Daté de la fin du Ier siècle avant J.-C. ou du début du Ier siècle après J.-C., il fait partie des collections archéologiques de la Ville de Saintes sous le numéro d’inventaire 1984.404A.

Retrouvez tous les détails sur : https://www.alienor.org/collections-des-musees/fiche-objet-86065-necessaire-de-toilette

Musee Objet N°2 Objet 2 : Antéfixe

Cet objet en céramique, daté du Ier ou II ème siècle après J.-C., est une antéfixe.

Utilisées comme décors architecturaux, les antéfixes sont alignées verticalement sur le bord du toit, au-dessus des gouttières. A Saintes, l’atelier de potier du Canal de Dérivation, fouillé en 1987, est spécialisé dans la production de ce type de décor. Celle-ci porte une représentation de tête humaine, surgissant d’une palmette.
Elle fait partie des collections archéologiques de la ville de Saintes sous le numéro d’inventaire 1949.753A

Retrouvez tous les détails sur : https://www.alienor.org/collections-des-musees/fiche-objet-116554-antefixe

Objet Mystère N°3Objet 3 : Poire à poudre

Cet objet est en bois et noix de coco. On peut y observer une scène de bataille entre l’armée Russe (soldats cosaques) et l’armée Napoléonienne. L’une des extrémités est percée et pourvue d’un bec verseur métallique. Ce côté est sculpté d’un décor de monstre cornu, le bec faisant office de bouche et deux yeux en pâte de verre orange accentuent ce visage effrayant. Des anneaux sur les côtés permettaient de porter la poire, grâce à la chaînette qui a disparu sur cet objet.

Cet objet est typique des travaux réalisés par les marins ou bagnards de Rochefort ou La Rochelle à partir des bois importés mais avec des motifs européens. Les costumes des personnages observés sur le décor permettent de le situer à l’époque napoléonienne. Daté du XIXe siècle, cet objet fait partie des collections de la Ville de Saintes sous le numéro d’inventaire 1994.1.647M.

Retrouvez tous les détails sur : https://www.alienor.org/collections-des-musees/fiche-objet-260507-poire-a-poudre

1 jour, 1 œuvre musicale

Découvrez l’univers musical de Johnny WIEHN

au travers son premier EP : « Si tu sens que c’est là » / date de parution: été 2019

Chronique par Philomène:

« Il a l’art d’écrire comme s’il nous parlait autour d’un café, ensemble à regarder l’humain, la terre, la vie. Johnny Wiehn, auteur-compositeur et interprète, présente son Ep de 5 titres « si tu sens que c’est là « . J’y sens un homme mature, posé face au monde, à  rechercher le meilleur de lui-même, de nous-mêmes !  Dans une complicité entre percussions et guitares, sur des rythmes et gimmick qui sentent le soleil, avec une voix assurée et Groovy, il met sous la loupe les petites choses du quotidien (de « simple miracle »). Il nous invite à s’accepter ( « Etre un » ), à se ressourcer auprès des êtres aimés,  à se blottir « contre toi »? (heu… d’accord !!! :)) et à apprivoiser le temps aujourd’hui et « un autre jour ». Cet artiste, il est là, ancré (et encré sur sa pochette à la douceur pastel) à la terre, petit face à l’immensité, et grand d’espoir, de sourire et de sérénité !  C’est certain, je sens bien que c’est là tout ça, dans cet Ep. Bonne écoute ! »

Visuel Ep Johnny Wiehn

>> Pour écouter l’album: https://www.youtube.com/watch?v=1kPVKbpM5HQ

>> Pour découvrir l’artiste : https://www.facebook.com/johnnywiehn/

Un p’tit Cohen en intérieur !

Jean-Nicolas Richard, directeur du Conservatoire de Musique et de Danse, a enregistré un morceau à 4 voix… Un morceau en mode confiné que nous vous laissons découvrir !

>> Retrouvez-le sur Facebook

 

Découvrez les percussions corporelles

Les percussions corporelles sont régulièrement utilisées dans la pédagogie au sein du conservatoire de musique et de danse. Elles participent à la fois à l’éveil artistique et à la connaissance du corps et permettent d’aborder de manière sensitive et ludique de nombreuses notions nécessaires à l’apprentissage et au développement de soi. C’est aussi un moyen de mettre la musique en mouvement, en se servant de son corps pour créer des sons, des rythmes et des mélodies. Ce langage universel amène chacun à s’exprimer, à échanger, à développer la sensibilité et la créativité en synchronisant nos énergies. Il permet un travail sur l’attention, la mémoire, l’improvisation, l’écoute, l’accompagnement, la polyrythmie et l’équilibre sonore.

Voici un des exemples proposé aux élèves de l’établissement sur le padlet élaboré par l’un des enseignants de formation musicale qui, pour accompagner les élèves dans ce confinement, propose, en complément du suivi pédagogique à distance, des espaces de découverte et d’expérimentation à partager en famille.

Découvrez l’univers musical de : Lysistrata

au travers leur 2ème album : « Breathe In/Out » / date de parution: automne 2019

Chronique par Margot AYME :

Deux ans après The Thread, Lysistrata a sorti cet automne chez Vicious Circle son deuxième album studio, Breathe In/Out. Le style ? On n’ira pas plus loin que « rock » car il est temps de se dire que, sans renier les influences ou comparaisons flatteuses, ce projet incarne trop la liberté pour qu’il ne soit pas dommage de le mettre dans une case.

Lysistrata est capable d’une puissante énergie brute, communicative, on est ravis de la retrouver. Mais surtout, Ben, Théo et Max ne s’interdisent rien et écrivent avec un génie passionné et habile une musique à leur image. Impensable donc de ne pas courir écouter cet album et prendre le temps de – devinez-quoi – respirer.

Réseaux sociaux : Lysistrata est capable d’une puissante énergie brute, communicative, on est ravis de la retrouver. Mais surtout, Ben, Théo et Max ne s’interdisent rien et écrivent avec un génie passionné et habile une musique à leur image. Impensable donc de ne pas courir écouter Breathe In/Out et prendre le temps de – devinez-quoi – respirer.

Chant « Le Roitelet »

Céline Castano, cheffe du chœur ICILABA au conservatoire et professeur de formation musicale par le chant choral au sein du dispositif Chant’école vous propose un chant à plusieurs voix, le « Roitelet ».

Chanson made in Charente

(Texte : Daniel Raynaud – Musique : Christophe Berton – Arrangement : Céline Castaño)

Découvrez l’univers musical de : Karmapolis

au travers de son 2ème EP : « Based on a true Story » / date de parution: 28/02/2020

Chronique par Julie (LE 33 TOURS) :

« Karmapolis tire son nom d’une ville apocalyptique, d’accord, mais  il n’y a vraiment rien d’obscur dans le Rock alternatif du duo Saintais ! On y ressent au contraire un « battle » d’énergie, une puissance de jeu magnifiée par Karl à la Batterie et Antony à la guitare/voix. Connivence autant ressentie à l’écoute de leur nouvel opus, que lors de leurs performances en concert… et c’est Based on a true listening par le 33 tours. »

Découvrez l’univers musical de : Jive Me

au travers de son premier album / date de parution: avril 2019

Chronique par Pauline BOZIER :

« Vous aimez la soul ? Le jazz, et encore plus le jazz manouche ? Vous aimez quand ça swingue ? Vous n’avez rien contre l’envie de danser ? Bingo, vous allez adorer Jive Me !
Concrètement, ça donne quoi ? Un groupe de 4 musiciens saintais avec une chanteuse à la voix de diva soul, entre Selah Sue et Duffy, qui vous entraîne à ne plus toucher le sol, une electro dansante et bien rythmée, accompagnée de guitare et de clarinette plus acoustiques. On se surprend à fredonner en rythme, à regarder ses pieds danser tous seuls et… on repart pour l’écouter une seconde fois. Un style assez unique qu’on a envie de suivre ! »

Jive Me

>> Pour écouter l’album: https://open.spotify.com/album/67ptxN84y4vUaS2v1gsA2U

>> Pour découvrir l’artiste: https://www.facebook.com/jiveme

Découvrez l’univers musical de : Octopus King

au travers son premier album: Kraken Escape / date de parution: automne 2018

Chronique par Michael OLIVER :

« C’est au volant d’une Corvette Stingray de 1963 accompagné de la sulfureuse Kimberley que j’écoute le meilleur album de Rockabilly de l’année,  Kraken Escape des Octopus King. Bon cette petite escapade risque de me couter la vie. Il faut dire que la Chevrolet et la demoiselle ne sont autre que la propriété de Killer Jo, le chef des Lords of blood, un gang de motarde sanguinaire éleveur de zombie. Mais que voulez vous, quand on est un mordu de contrebasse qui claque et de guitare cinglante on n’a peur de rien, même plus de la mort.  Avec Octopus King, je fonce vers mon destin. Les enceintes crachent « A16 Motorway » mythique morceau de l’album Kraken Escape. Cette aventure s’annonce torride et sanglante, hahahahahaaaa ! »

Octopus King Kraken Escape

>> Pour écouter l’album: https://octopusking.bandcamp.com/album/kraken-escape

>> Pour découvrir l’artiste: https://octopus-king.fr/

Découvrez l’univers musical de : Born Criminal

au travers son premier album : Burning From Inside / date de parution: printemps 2017

Chronique de Manu BLIN : « Le premier album de Born Criminal c’est un peu comme demander  dis-moi, t’en penses quoi de cette crêpe nutella-harissa-sauce au poivre  Et ben ça pique et ça réchauffe ! Le son est agressif tout en étant bien maîtrisé  une batterie rentre dedans accompagnée d’un ensemble basse-guitare efficace servent de terreau à un chant démoniaque. Le groupe assume tout, y’a du gros riff death technique, y’a du breakdown plutôt orienté deathcore, les voix passent du grunt au scream en nous régalant de quelques pig squeal, on a même droit à des intros aériennes en son clair ! Du lourd dont on ne doute pas de l’efficacité sur scène. »

Born Criminal Burning From Inside

>> Pour écouter l’album: https://borncriminal.bandcamp.com/releases

>> Pour découvrir l’artiste: https://www.facebook.com/borncriminalband/

« Le confit ne ment jamais », classe de percussion du Conservatoire de musique et de danse

Durant cette période de crise sanitaire les professeurs du conservatoire maintiennent leur activité à distance mais avec passion et inventivité. Cours en ligne, envois de liens, de vidéos, de jeux musicaux, d’exercices à distance, créations de blogs, de chaîne YouTube, de padlets… mais aussi de propositions de morceaux communs à distance.

Pierre Dagois, professeur de percussions, est l’un des premiers à avoir proposé cette approche à ses élèves. Nous vous proposons de découvrir le résultat de cette recette réalisée avec des percussions gastronomiques : « le confit ne ment jamais ».

Radiohead Vs Izzac Albeniz

François Chappey, professeur de guitare au conservatoire, propose une version originale dans laquelle se mêle rock et guitare classique. Un arrangement de radiohead réalisé par leur soin pendant le confinement pour votre plus grand plaisir !

Guitare folk, chant et enregistrement : Guillaume Thevenin / Guitare classique : François Chappey / Réalisation image et projection: Eric Imbault

Libertad

Jean-Nicolas Richard, directeur et chef d’orchestre au conservatoire, propose une version violoncelle et voix de cette chanson de Yasmin Lévy, chanteuse israélienne qui est considérée comme l’une des représentantes les plus importantes de la musique ladino. Quand musique classique rencontre musiques du monde…

Chant : Margaux Astravare / Violoncelle : Jean-Nicolas Richard / Aide au mixage : Camille Guilleton

Découvrez l’univers musical de : Melvin dans les Nuages

au travers son premier album / date de parution: mars 2017

Chronique par Julie (Philomène)

Avec une voix à couper le souffle et les mots justes, Melvin dans les Nuages, auteur-compositeur-interprète, nous livre son dehors et son dedans. Toujours une phrase qui touche, qui parle de nous, qui questionne sur la société et ses absurdités, c’est ce qu’on appelle la chanson populaire dans le bon sens du terme. Cette chanson qui émeut, qui émoustille, qui interpelle, qui conforte et qui rassemble toutes les générations. Dans cet album de Melvin, j’y sens les rayons du soleil et le vent de ses campagnes, ses voyages intérieurs et extérieurs ( A l’intérieur, Le voyageur endormi), une pensée pour l’Afrique (avec le titre Terranga). Melvin joue des paradoxes avec auto-dérision, se moque gentiment de lui, de nous (Quand je serai grand, Petit homme). On se laisse prendre à tourner dans son monde, son Drôle de jeu, qui ressemble fort au nôtre, mais en mieux. Il vient nous biser par surprise et on en redemande !! Ca tombe bien, un nouvel Ep est prévu pour cette année ! Bonne écoute.

Melvin Dans Les Nuages Quand Je Serai Grand

>> Pour écouter l’album : https://soundcloud.com/melvin-dans-les-nuages

>> Pour découvrir l’artiste : https://melvindanslesnuages.com/

1 jour, 1 document du Fonds Ancien Régional

Cosmographie, géographie physique et histoire naturelle

Cosmographie, Géographie Physique Et Histoire NaturelleCe tableau accompagnait l’ouvrage Nouvelle cosmographie élémentaire du même auteur P.F Gillet publié en 1845.

L’explication du tableau précise qu’il « forme trois parties principales : la cosmographie et la sphère ; la géographie physique et l’histoire naturelle ». Il répond à l’ambition chère au XIXe siècle de décrire l’univers. Sa classification du vivant, allant de l’homme blanc au champignon, nous donne à voir la vision du monde de l’époque.

L’astronomie des Dames

L’astronomie Des DamesCamille Flammarion a écrit cet ouvrage aux alentours de 1903.

Illustré de 86 figures, il se divise en 11 leçons comme « La contemplation du ciel » ou « Les étoiles, soleils de l’infini ». Une lettre ouverte aux lectrices justifie durant 18 pages que le cerveau féminin est apte à étudier l’astronomie: « La femme égale l’homme en facultés intellectuelles. […] l’être féminin est fait pour admirer ce spectacle [référence au ciel étoilé] et préparé à recevoir ces révélations d’en haut. […] L’intelligence n’a pas de sexe ». Mais que les dames se rassurent, malgré les connaissances acquises, ce livre « ne les conduira pas à devenir des pédantes ».

La Semaine de Suzette

Document issu des collections du Fonds Ancien et Régional des Médiathèques municipales

La Semaine De SuzetteCe journal hebdomadaire à destination des fillettes de bonne famille paraît de 1905 à 1960.

Recueil de textes illustrés, de bandes-dessinées, de jeux et de conseils pratiques, le journal est surtout célèbre pour avoir vu la naissance du personnage de Bécassine dès son premier numéro.

A Saintes, le fonds de littérature jeunesse constitué de journaux, manuels d’école, livres de prix et bandes dessinées est une réserve à part, dédiée à ce patrimoine fragile mais tellement nostalgique !

Le commerce MIR

Document issu des collections du Fonds Ancien et Régional des Médiathèques municipales

Le Commerce MirSur cette plaque de verre, Alfred Mir, le propriétaire du commerce : « À La Ménagère », se trouve probablement assis à gauche, signant un reçu à une dame en robe de deuil. Né en Argentine, il épouse la rochelaise, Berthe Marie Large, le 20 mai 1920. Ensemble, ils ouvrent ce commerce en juillet puis son annexe représentée sur cette photographie, au 42 rue Alsace-Lorraine à Saintes (actuels commerces Orange et Chaussures Actuel). La publicité « J’ai le gaz !» de la société Primagaz nous permet de dater la prise de vue entre 1934 et 1939.

La Fête des Arènes

Document issu des collections du Fonds Ancien et Régional des Médiathèques municipales

La Fête Des Arènes 1La première édition de cette manifestation est organisée en 1904. Chaque été, la Société des Fêtes programme des opéras, des ballets ou des pièces de théâtre. La communication est diffusée dans toutes les grandes villes de France, des trains spéciaux sont affrétés pour les spectateurs de tout le département et de Bordeaux. La réputation de cette Fête où l’on vient en famille et entre amis se répand dans la France entière et l’amphithéâtre accueillera jusqu’à 20 000 spectateurs par soirée. La dernière représentation a lieu en 1967.