Réduire la taille du texte du contenu Aggrandir la taille du texte du contenu

Le PLU à Saintes organise le territoire

 

La ville de Saintes est en constante évolution. De nouveaux habitants arrivent, des commerces et des entreprises s'installent, des logements se construisent, il faut donc organiser le territoire. Mais comment faire ? En suivant le Plan Local d'Urbanisme (PLU).

 

Instauré par la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) du 13 décembre 2000, le PLU est un document d'urbanisme de compétence communal qui organise l'utilisation des sols :

 

  • Définition des zones qui seront urbanisées ou non
  • Construction de logements ou de commerces
  • Définition de l'aménagement global de la commune dans un souci de développement durable.

Le PLU prend en compte l'urbanisme, l'habitat, les déplacements, les activités économiques, les équipements publics mais aussi le paysage et le patrimoine, en bref, tout ce qui fait la spécificité d'une commune. Enfin, le PLU définit les droits à la construction pour chaque parcelle.

A la base du PLU : le Projet d'Aménagement et de Développement Durables. Le PADD est un projet politique fixant les objectifs de développement de la commune pour les 10 prochaines années. Le PADD poursuit plusieurs objectifs dont l'équilibre entre le renouvellement urbain et l'urbanisation nouvelle, la protection des zones naturelles et agricoles, la diversité des fonctions urbaines, la mixité sociale, l'organisation des déplacements. Les quatre axes qui le composent permettent de comprendre les choix pour définir les zones constructibles, agricoles et naturelles, ainsi que les règles qui s'y appliquent

1 - Affirmer la trame verte et bleue en tant qu'armature du Projet de Ville

 

L'édification de la Ville de Saintes de part et d'autre de la Charente, la présence de vallons et de prairies inondables conduit naturellement à s'intéresser à la préservation et la mise en valeur de ces espaces en partie labellisés Natura 2000 Ces espaces se prolongent par des secteurs agricoles et boisés qui sont également à protéger en raison de leur potentiel écologique.

Le PLU vise à maintenir et relier ces espaces écologiques entre eux pour former une trame verte et bleue. Il s'agit de favoriser la mise en réseaux des différents vallons qui traversent la Ville, les parcs, les jardins publics et privés.

Les Orientations d'Aménagement et de Programmation ainsi que le zonage du PLU viennent conforter ces principes.

Enfin, le maillage du territoire par les continuités écologiques de la trame verte et bleue sert non seulement de guide au développement urbain mais également de support au développement des liaisons de mobilité douce.

2 - Proposer des modes d'habiter différents, respectueux des qualités environnementales et paysagères

 

Saintes est le cœur d'agglomération du territoire. A ce titre, la collectivité se doit d'offrir et de faciliter les conditions favorisant le maintien de la population actuelle et le développement des capacités d'accueil de nouveaux habitants.

Le PADD poursuit des objectifs de production de logements déterminés par le Programme Local de l'Habitat pour la période 2011-2017 et des tendances prospectives pour la période allant jusqu'à l'échéance du PLU (2023). Entre 2011 (début du PLH) et 2023, la population municipale devrait atteindre 29 000 habitants et progresser jusqu'à 32 000 à l'horizon 2030. Un programme de construction de plus de 2400 logements est engagé pour permettre de répondre aux besoins de la population.

Les terrains nécessaires devront répondre aux exigences d'une densité moyenne de 400m² par unité de logement, ce qui marque une véritable évolution dans les modalités d'urbanisation futures.

La construction de ces nouveaux logements se fera par l'ouverture à l'urbanisation de nouveaux secteurs, et aussi par la recomposition et la densification du tissu urbain existant. Les programmes de rénovation urbaine en cours dans les secteurs de Bellevue, les Boiffiers, La Fenêtre et Le Vallon illustrent l'intérêt de poursuivre cette démarche.

Les sites de La Grève, La Guyarderie, Le Terroquet, Sur Moreau,  la Gare et Saint Louis permettent à eux seuls de de planifier la création d'environ 1500 logements à court et moyen terme (et +400 à plus long terme sur le quartier de la gare).

 Ces secteurs, font l'objet  d'Orientations d'Aménagement et de Programmation (OAP) au PLU. Ces dispositions garantissent la faisabilité technico-économique des opérations.

3 - Révéler les richesses économiques et patrimoniales du territoire

 

L'accompagnement d'une agriculture dynamique en tant qu'activité économique et facteur d'entretien du paysage s'impose également comme objectif à poursuivre et à renouveler.

Ainsi, la Ville initie des coopérations avec la SAFER pour la mise en place de contrats de gestions spécifiques en direction des agriculteurs exploitants sur le site de la Palu et dans le périmètre rapproché du captage de Lucérat

En accord avec les orientations du Schéma de Cohérence Territoriale, du Schéma de Développement Economique et du Plan de Développement et d'Aménagement Commercial à l'échelon intercommunal, le PADD conforte les zones d'activités existantes, au premier rang desquelles figure le centre-ville.

La Ville programme aussi la requalification des unités commerciales des Boiffiers et de Bellevue.

Il est ainsi prévu d'accompagner cet objectif par des outils tels que le droit de préemption sur les baux commerciaux et l'encadrement de l'implantation de certaines activités le long des axes routiers pénétrants.

En outre le PADD prévoit de développer les espaces dont le potentiel  économique est avéré. Il s'agit notamment des secteurs des Charriers et des Terres de Beaulieu.

La Ville de Saintes souhaite révéler les richesses patrimoniales du territoire particulièrement en encadrant les constructions sur les hameaux existants pour la préservation des terres agricoles, la sauvegarde du patrimoine vernaculaire, la gestion raisonnée des voiries et des réseaux sur les écarts.

Enfin, le PADD entérine le développement et le renouvellement du tissu urbain à travers le filtre de la protection patrimoniale et préfigure le remplacement programmé de la ZPPAUP (Zone de Protection du Patrimoine de l'Architecture, de l'Urbanisme et des Paysages) par un élargissement du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur. Il s'attache aussi à fixer des orientations fortes  pour améliorer la qualité des entrées d'agglomération.

4 - Favoriser une pratique équilibrée et équitable de la ville

 

Le projet communal doit offrir à chaque personne qui réside ou fréquente le territoire, une équité dans ses pratiques individuelles et collectives de la ville. Cette obligation conforte la position de Saintes en cœur d'agglomération et réaffirme les enjeux en matière d'accueil de nouveaux habitants.

Le PLU favorise et renforce les fonctions de centralité de Saintes au service des populations, des familles, des salariés, des acteurs économiques et sociaux de l'aire urbaine. La Ville reçoit chaque jour plus du double de sa population.

Elle est le siège de grands établissements employeurs (Centre Hospitalier de Saintonge, Mutualité Sociale Agricole, Crédit Agricole, Saintronic, Technicentre SNCF, Commerces, ...), de nombreux services publics (Sous Préfecture, Tribunal, ...), de structures de formation (Ecoles, 3 Collèges, 4 Lycées, 3 CFA), d'espaces de commerce, d'échanges et de services aux particuliers et aux entreprises. Elle propose et dispose également d'une offre riche dans le domaine de la culture (équipements : Conservatoire, Gallia Théâtre, Abbaye aux Dames... et activités et festivals : Musique, Oreilles en éventail, ...), du sport, des loisirs et bénéficie d'un tissu associatif dynamique.

Pour Saintes, les enjeux en matière d'accès à la ville, de déplacement et de mobilité sont forts et doivent être envisagés dans le cadre des aménagements futurs en coopération avec les autres collectivités et partenaires concernés notamment : l'intercommunalité, le Conseil général, la Région

 

Consultez le Plan Local d'Urbanisme ici :

PLU de Saintes 2016
 

Attention :

Ces documents ne sont pas opposables aux autorisations d'occupation des sols. Il s'agit d'une version Internet  portant sur des extraits de documents papiers constituant le P.L.U. approuvé et authentifié qui peut être consulté auprès des services de la Commune et de l'Agglomération de Saintes. Certains fichiers sont volumineux, le temps de téléchargement peut s'avérer long.

Vous pouvez aussi contacter le Service Aménagement et Urbanisme
Tel : 05 46 98 24 75

 

Les nouveautés du PLU de 2013 :

 

La Trame Verte et Bleue : Parmi les innovations du projet de Plan Local d'Urbanisme figure la matérialisation d'une Trame Verte et Bleue. Celle-ci les espaces naturels et agricoles identifiés au plan de zonage, auxquels s'ajoutent des secteurs où les constructions doivent êtres réalisées avec une plus grande prise en compte du milieu naturel (imperméabilisation limitée, clôtures permettant la circulation de la petite faune, etc.).

Les Orientations d'Aménagement et de Programmation (OAP) : Le zonage règlementaire est complété d'Orientations d'Aménagements et de Programmation. Ces dernières prennent la forme de schémas fixant les grands principes à respecter en termes de voirie, espace vert, paysage... par îlots ou quartier à aménager.

Les Périmètres d'Attente de Projet d'Aménagement Global (PAPAG) : Ces périmètres permettent de différer l'urbanisation de secteurs dans l'attente d'études d'aménagement précises. Ils sont définis sur des secteurs pouvant subir des mutations importantes à plus ou moins long terme (site de la prison, CTM, ancienne « usine de gaz »...). Les projets n'étant pas définis, la Ville conserve un droit de regard important sur ce qui peut y être réalisé.

 
Retour en haut

Rechercher

Mes démarches en ligne

Je participe à la vie de ma cité

Je découvre Saintes

Ici ca bouge

Agenda